Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu "En un clic" | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Saint-Gély-du-Fesc

Recherche

Agenda

Accueil >  Restez informés > AgendaPause-culture

Pause-culture

Le 18/04/2013
Heure : 19h
Lieu : Restaurant Les Coulondrines

’Le bagne de Guyane...Un siècle d’échec carcéral’ Intervenant : Bernard Borgheshio-Ruff

« Au 2nd Empire, la Guyane a été choisie comme terre d’expiation* », nous explique Bernard Borghésio-Ruff. Au total, environ 80 000 personnes y furent expédiées, sans profit pour la colonie, ou pour eux-mêmes.

JPEG - 2.2 Mo

« La comparaison avec l’Australie, recevant les délinquants et criminels venant de Grande Bretagne, tout en fondant une grande nation est cinglante et nous fait honte » remarque-t-il. On peut aussi citer l’exemple de la Guyane hollandaise, où 500 forçats ont construit l’actuel réseau routier du pays et mis en valeur de grandes exploitations forestières, assainissant d’innombrables terres marécageuses, avant pour beaucoup, d’obtenir leur rédemption. A l’inverse, les bagnards de Guyane ont été condamnés à “la Guillotine sèche”. Très peu d’entre eux ont été mis en position de se racheter. Pourtant, la colonie ne manquait pas d’atouts, avec ses larges espaces et nombreuses ressources naturelles. « La Guyane n’a ‘gagné’ qu’une stigmatisation, dont elle souffre encore. » Quand les derniers condamnés ont été rapatriés dans les années cinquante, la Guyane était toujours privée d’infrastructures et sa société gravement déstructurée. A travers sa conférence, Bernard Borghésio-Ruff traitera de ce paradoxe, tout en relatant quelques aspects de cette terrible vie quotidienne au bagne.

Le conférencier Bernard Borghésio-Ruff a vécu 23 ans en Guyane. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont “la Guyane aujourd’hui” (éditions du jaguar"), “la Guyane, Terre d’Espaces” (éditions Trame Way). Il a également rédigé le texte de “Bonjour la Guyane” (éditions du Pélican). Actuellement, il prépare un site Internet qui présentera le bagne de Guyane, une “histoire des Guyanais”

*L’expiation est l’action par laquelle on répare, par la peine qu’on subit, un crime ou une faute.