Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu "En un clic" | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Saint-Gély-du-Fesc

Recherche

Agenda

Accueil >  Restez informés > AgendaSaison culturelle La Devoiselle - Collectif A sens unique - "Mule"

Saison culturelle La Devoiselle - Collectif A sens unique - "Mule"

Le 14/12/2018
Heure : 20h30
Lieu : Salle culturelle Espace Georges Brassens

Présenté par l’association Melando, dans le cadre des 8èmes rencontres des cultures en Pic Saint-Loup. Proposé par la CCGPSL, en partenariat avec la municipalité

A partir de 5 ans.

Distribution :
Auteures et interprètes : Hélène Leveau & Aviva Rose-Williams
Regard extérieur : Hugues Delforge
Conception lumière : Clémentine Pradier
Costumes : Kloé Alexandre

L’endurance d’aller au bout. La peur irraisonnée de traverser le pont. La flemme soudaine de continuer. On en a cette image opiniâtre, et pourtant, quoi de plus attachant qu’une mule ? Animal extrêmement sociable, elle a ce besoin de partager sa vie avec quelqu’un, qu’il soit mouton, chèvre, vache ou… parasite ? La mule, c’est celle qui porte, celle qui fait la gueule, l’infiniment fidèle et la terriblement égoïste… Autant d’obstacles qui paraîtront de grandes montagnes, même pour les mules les plus téméraires.

Avec les portés et jeux icariens (une voltigeuse assise sur une porteuse, elle-même allongée au sol) comme langage corporel, il existe une telle proximité dans ce duo qu’on ne sait plus bien à qui est cette jambe qui dépasse, ou à qui appartient cette sensation d’être l’oubliée de l’histoire. Même dans leurs moments plus naïfs, elles ne peuvent ignorer l’écart qui se creuse quand celle qui profite de l’énergie de l’autre pour décoller laisse inévitablement l’autre à terre. À la fois trop proches pour s’ignorer, et trop lointaines pour vraiment partager… Il y aura donc un numéro de voltige équestre sans cheval, du communisme dans les portés (après tout, pourquoi les plus gros devraient toujours porter les plus petits ?), de la musique électronique et du Brassens en portugais, et un paquet de chips dévoré de manière plus ou moins équitable…

À Sens Unique est né de la cohésion de quelques étudiants à l’école de cirque de Québec, et est fondé par un collectif qui migre au Mans en 2013. La compagnie évolue à coups de petites formes solos ou collectives, en s’appuyant sur les différences, sur la variété des disciplines et des cultures des artistes qui la composent. Son sujet de prédilection est les rapports humains, abordés avec simplicité et ironie, optimisme et discordance. Ce duo féminin est une deuxième création à effectif réduit, à la recherche d’une épuration des disciplines. C’est la friction entre une Française, Hélène Leveau, et une Américaine, Aviva Rose-Williams, entre souplesse et dynamisme, entre sérieux et dérisoire...