Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu "En un clic" | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Saint-Gély-du-Fesc

Recherche

Agenda

Accueil >  Restez informés > AgendaPause-culture

Pause-culture

Le 04/11/2016

Intervenant : Philippe Jeanteur

La conférence abordera deux domaines qui connaissent tout récemment une véritable révolution susceptible d’ouvrir des horizons entièrement nouveaux et, dans le même temps, soulèvent d’importants questionnements éthiques dont la presse se fait largement écho. Loin des fantasmes souvent montés en épingle et sur la base de l’état actuel de la science, Philippe Jeanteur s’attachera à faire le point sur ce qui est déjà réalisé, ce qui semble réalisable à court ou moyen terme et ce qui pourrait être justifiable.
L’exposé commencera par une remise en perspective des récentes annonces de réussite à avoir « fabriqué du vivant » pour évoquer les possibilités désormais réelles de modifier le patrimoine génétique de l’homme de façon héréditaire et donc définitive.


Le conférencier

Ayant reçu une double formation médicale et scientifique, Philippe Jeanteur a consacré toute sa carrière à la recherche biomédicale. Elle s’est déroulée d’abord à l’Institut Gustave Roussy de Villejuif, puis au California Institute of Technology (CalTech) et enfin à Montpellier depuis 1971. Professeur de Biologie Moléculaire à l’Université de Montpellier 2 et chef du service de Biologie Médicale du Centre Anti-Cancéreux Paul Lamarque-Val d’Aurelle, il a fondé et dirigé pendant 10 ans l’Institut de Génétique Moléculaire de Montpellier (CNRS-UM2). Ses très nombreux travaux scientifiques ont toujours porté sur la biologie de la cellule avec des débouchés appliqués vers le SIDA et le cancer. Il a donné de nombreuses conférences grand public sur le cancer ou autres sujets et publié un livre (Cancer : toutes les réponses à vos questions. Collection Dialogue Médecin-Malade, Editions John Libbey Eurotext). Il a été membre ou présidé de nombreuses commissions scientifiques nationales. Il est actuellement membre honoraire de l’Institut Universitaire de France et de l ‘Académie Nationale de Médecine.