Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu "En un clic" | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Saint-Gély-du-Fesc

Recherche

AccueilDécouvrir Saint-Gély

Présentation

 

Situation

Vue de Saint-Gély-du-Fesc - JPEG - 2.1 Mo
Vue de Saint-Gély-du-Fesc

La commune de Saint-Gély-du-Fesc compte près de 10 000 habitants, appelés les Saint-Gillois. Située dans la région du Pic Saint-Loup au Nord Ouest de la ville de Montpellier (à 10km), sur la route de Ganges, elle appartient au département de l’Hérault.

Elle s’étend sur une superficie de 1645 hectares et occupe une place privilégiée entre Cévennes et Méditerranée.

La ville de Saint-Gély-du-Fesc a connu une importante croissance démographique depuis une quarantaine d’année. En effet, son cadre de vie privilégiée offre une mixité entre la ville et la nature.

Origines

L’origine de Saint-Gély-du-Fesc provient de Saint Gilles dont le culte remonte au VIIIème siècle dans notre région et de Fesc dont on retrouve plusieurs définitions.

En effet, Fesc ou Fesq rappelle les faits sociaux liés à la féodalité alors que Fiscus (en latin) correspond au trésor de l’état, en revanche Fesc en occitan signifie poste de contrôle (sur la route de Montpellier) et enfin Fiscum (d’origine carolingienne ou gallo-romaine) représente une délimitation domaniale.

Les premières mentions du village dans les textes (Acclesia Sancti Aegidil de Fisco) remontent au XIIIe siècle. Le blason est un petit Ours, lequel figure dans l’Armorial de Dhozier (1697), inventaire commandé par Louis XIV.

Cependant, le village existait peut-être avant le XIIIème, puisque les trois sites archéologiques Rouergas, Vautes et Colline de l’homme mort) de la commune ont tous délivré des traces du néolithique (- 4000 ans avant notre ère). Ces traces révèlent un habitat dispersé composé de cabanes en bois, en pierre et en chaume.

Une sépulture gallo-romaine comprenant une monnaie de l’empereur Commode et une petite fiole de verre brisé fut localisée à proximité de Coulondres.

Lors des fouilles archéologiques, il a été également retrouvé des traces du Moyen-Age (Xème-Xivème), plus précisément sur la colline de l’homme mort. Le territoire était à l’époque morcelé autour de grands domaines dont les noms existent toujours : Coulondres, Laval, Veyrier, Volte, La Plantade...

Saint-Gély était une paroisse, prieuré et dîmerie à la collation du chapitre de Maguelone. Dès le XIIIème siècle, l’histoire du village est liée à celle d’un petit ensemble de communautés de la région qui dépendait du château de Montferrand. Jusqu’à la révolution ; l’évêque de Maguelone portera le titre de Comte de Montferrand faisant de lui le chef spirituel de ces communautés.

Le XXe siècle est marqué par une forte poussée démographique due à la proximité de l’agglomération de Montpellier.

Grâce à un tissu associatif important, la commune cultive une identité propre fondée sur sa culture de village et veille à offrir un cadre de vie de qualité à ses habitants.

Les documents attachés

pdf

Plan recto

Document PDF - 536.9 ko - Publié le 18 août 2015
En savoir +
pdf

Plan verso

Document PDF - 367 ko - Publié le 18 août 2015
En savoir +

Les images jointes

Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation
Présentation